Mobiliser les hommes pour mettre fin à la violence basée sur le genre

26 novembre 2016
Jeune homme et jeune femme avec un slogan de lutte contre la violence domestique. ©UNFPA Algeria

En 2016, l'UNFPA Algérie a concentré ses efforts sur la création d'un mouvement dynamique autour de l'implication des hommes dans la prévention de la Violence. Le contexte local et les données existantes et l'impact bien compris sur la santé, les droits et le bien-être général ont été la base du plan gouvernemental lancé mi-2016 pour réduire la violence sexuelle chez les jeunes.

Grâce aux efforts de plaidoyer et d'IEC pour mobiliser l'opinion publique pour la prévention et la réponse à la Violence, l'UNFPA Algérie a engagé des partenariats avec différents acteurs pour sensibiliser les hommes, en particulier les jeunes hommes, au respect, à la protection et à la promotion des droits des femmes et des adolescents. Communiquer et discuter de la violence basée sur le genre n'est pas seulement une question de femmes, mais aussi un message véhiculé par divers canaux de communication, notamment la télévision, la radio, les journaux, les panneaux d'affichage, les médias sociaux et les associations de jeunes. Les efforts ont mobilisé le gouvernement, le secteur privé, les partenaires bilatéraux et la société civile pour organiser et participer à un large éventail d'activités visant à sensibiliser les jeunes et à promouvoir un dialogue constructif sur les moyens de mieux faire face à la violence basée sur le genre.

Pour la première fois en Algérie, les efforts déployés en faveur de la participation des hommes à la prévention de la violence basée sur le genre ont conféré un rôle positif aux jeunes hommes plutôt que de les considérer comme des auteurs de violence. L’UNFPA a appuyé l'initiative avec des apports techniques pour la production de divers matériels de sensibilisation et de communication. Le slogan «je suis un homme, je respecte les femmes» a été utilisé comme thème général et a déclenché une réflexion sur les moyens de contribuer à l'égalité des sexes et à l'élimination de la violence.

Les principaux résultats comprennent l'engagement des hommes en tant que stratégie dans les plans du gouvernement visant à lutter contre la violence chez les jeunes. Les efforts ont mobilisé des réseaux de jeunes dans 7 wilayas (régions) où plus de 4 000 jeunes ont été sensibilisés à travers des sessions interactives dirigées par des jeunes. Sur les réseaux sociaux, une chanson avec une vidéo produite pour la campagne a reçu plus de 20 000 vues. La dernière campagne autour des 16 jours d'activisme a atteint des endroits densément peuplés à Alger, y compris les places principales dans la capitale Alger et devant le bureau de poste national où les affiches et les panneaux d'affichage atteignaient plus d'un million de personnes par jour. Les placements dans les journaux et les journaux télévisés et à la radio étaient tous des efforts de collaboration en nature qui ont eu un grand impact et un excellent rapport qualité-prix pour l'initiative.